Le nouveau livre « Lobby Breton » parle de BZH Network

Clarisse Lucas, correspondante de l’Agence France Presse à Rennes, évoque dans son nouveau livre « Lobby Breton » le réseau social BZH Network avec grand intérêt et enthousiasme : « BZH Network, qui se définit comme « l’intelligence collective bretonne en réseau », est sans doute la structure la plus aboutie en matière économique » (page 305). Une large partie de la note de Simon Le Bayon rédigée pour les 5 ans du réseau a été reprise dans cette enquête. Le débat sur les réseaux et le lobby bretons est désormais lancé !

Clarisse LUCAS

Le Lobby breton (Lobi Breizh) n’a pas son pareil en France. Clarisse Lucas lève pour la première fois le voile sur cet ensemble protéiforme composé aussi bien de capitaines d’industrie (Le Duff, Pinault, Leclerc, Yves Rocher, Bolloré, Hénaff, les frères Guillemot, etc.) que d’hommes et de femmes d’influence persuadés qu’une identité forte de la Bretagne va en retour dynamiser un élan collectif à visée économique, culturelle et politique.

Qui sont-ils ces décideurs du Groupe des Trente ou de l’Institut de Locarn ? Quel rôle jouent les Dîners celtiques ? Les clubs bretons à Paris ? Et tant de structures plus informelles encore…

Lobby comme aucun autre, innervé par des réseaux multiples, à tel point que les divisions gauche/droite, laïcs/religieux passent au second plan face à la cause commune à défendre. En témoignent les batailles pour l’indemnisation des communes souillées par la marée noire de l’Amoco-Cadiz, la lutte victorieuse contre le projet d’une centrale nucléaire à Plogoff ; les campagnes pour la réintégration de la Loire-Atlantique en Bretagne, prévue par certains en 2014, le combat pour la sauvegarde de la langue bretonne…

C’est encore l’épopée de la Brittany Ferries, la bataille des labels « Produit en Bretagne », réseau hors norme en Europe. Et parfois un « lobby écartelé » entre associations pour la défense de l’environnement et tenants de l’agriculture intensive.

Voici enfin au grand jour les « réseaux partagés » des Bretons au cœur des administrations françaises d’État (police, armée, diplomatie, services secrets). En France, mais aussi partout dans le monde avec la diaspora de la Breizh Connection.

Un pan du lobby plonge ses racines dans l’associatif, le monde de la culture, des arts, de la musique et de la danse, par exemple grâce aux Cercles celtiques et aux Bagadoù.

Pourquoi la Bretagne de 2011 a-t-elle tellement le vent en poupe ? Les ramifications multiples du Lobby breton entendent-elles s’engager à l’avenir dans la voie tracée par d’autres grandes régions européennes, Écosse ou Catalogne ? Telles sont les questions que pose l’enquête pionnière de Clarisse Lucas.

Tour à tour journaliste en Afrique, dans le monde arabe et dans sa Bretagne natale, Clarisse Lucas est actuellement correspondante de l’Agence France Presse à Rennes.

Cet ouvrage est publié dans la collection Les Enquêteurs associés, dirigée par Roger Faligot et Rémi Kauffer

Nouveau Monde Editions

21€ Prix public ■

Publicités

  1. Tout a commencé par Breizh-Europe, un véritable lobby à Bruxelles pour défendre l’agro-alimentaire et particulièrement la filière porc.

  2. Puis ce furent les tentatives de l’OBE, qui confondaient Bretons de France et diaspora bretonne.

  3. Enfin la création du Réseau des Bretons de l’Etranger en 2002, et de BZH Network.

  4. Quelques précisions à apporter rapidement à l’ouvrage. La Diaspora Economique Bretonne de l’Institut de Locarn a monté une base de données de 900 Bretons tandis que BZH Network a rassemblé plusieurs milliers de Bretons (5000 sur Viadeo et 2000 sur Facebook) dans le cadre d’un réseau social et du web 2.0, c’est à dire sur une base individuelle d’adhésion volontaire. Il s’agit d’un réseau d’individus et non une association ou une société ; ce n’est donc pas une structure comme indiqué. Malgré les erreurs, cet ouvrage garde son intérêt et devrait susciter des débats intéressants.

  5. Bonjour et merci Stéphane d’avoir indiqué que le contenu au sujet de Bzh network est en grande partie tiré du billet que j’avais partiellement rédigé pour les 5 ans.

    Je n’ai lu que les quelques pages sur la diaspora, et je dois dire que j’ai été surpris d’y retrouver des citations qui me sont attribué, sans jamais avoir été contacté.. enfin bref j’imagine que les usages de citation propres au journalisme ne sont pas aussi exigent que le système scientifique, où l’on indique précisément la provenance des idées et des phrases que l’on reprend.

    Comme vous le dites, l’ouvrage existe, espérons qu’il puisse alimenter le débat.

    Cdlt

  6. Ducul

    Bonjour
    J’ai lu le l’ouvrage sur le Lobby Breton et je suis très perplexe!!!. Je regrette vivement de n’y avoir trouvé que des hommages très révérencieux aux grands capitaines d’industrie bretons. Par ailleurs ce travail de compilation d’articles divers et d’informations que tout citoyen un tant soit peu curieux peut trouver sur internet notamment, n’a guère d’intérêt. On croit rêver aussi quand on lit que Le Lay est le grand chantre de la « bretonitude » idem pour PPDA ou ME Leclerc. Une analyse du lobby breton demanderait à ce que soient pesés les avantages pour quelques individus et les inconvénients pour la majorité qu’ont eues les magouilles de ces messieurs. Je m’en veux d’avoir laché 21 € pour un travail aussi creux et partial.

    • On ne va pas se disputer pour savoir qui est le plus breton, de Le Lay ou de Le Bolloc’h ou de Pierre, Paul, Jacques. L’essentiel est que la Bretagne avance, sur tous les fronts, social, politique, économique, culturel.
      Pour les Bretons de la diaspora, c’est très encourageant de constater l’avancée réelle de l’idée bretonne.
      A wir galon

      Claude Guillemain

      Réseau des Bretons de l’Étranger – RBE –
      32, rue du Maroc
      2070 LA MARSA
      Tunisie
      Tel: + 216 71 982 304
      GSM: + 216 21 83 53 59
      E-Mail: rbe.international@gmail.com
      Website: http://rbe-suarl.com/
      Skype: klaodgillamaen




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :