Dossier spécial « Nouveaux réseaux d’influence », avec une partie entièrement dédiée aux réseaux bretons.

BZH Network est bien le réseau social qui connecte les Bretons avec le monde.
Cette légitimité a été gagnée depuis 2005 grâce à un lourd travail d’animation sur le web et dans les pays au niveau local avec l’organisation de la Fête de la Bretagne.

20140302-163922.jpg

20140302-163934.jpg

20140302-163943.jpg

Publicités

Le Figaro Magazine a diffusé un mini dossier sur la diaspora bretonne (9 mars 2013). Le réseau social BZH Network y est également évoqué.

Figaro-BZHNet

REFLEXIONS SUR L’AVENIR DE LA BRETAGNE
ET DE SON ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

Alors que 18% des Bretons dans les 5 départements (53% des jeunes) se disent favorables à l’indépendance de la Bretagne (sondage Bretons Magazine, Février 2013) et que Ouest-France lance une large enquête sur la Bretagne (interview), la France est en train de repenser son organisation institutionnelle et l’avenir des collectivités territoriales … 

Dans ce contexte, l’association « Paris Breton » organise une rencontre à Paris le mardi 29 janvier 2013 à laquelle nous vous convions : « Quelle décentralisation, pour quelle Bretagne ? ». La Ministre en charge de la Réforme de l’Etat et de la Décentralisation, la Bretonne Marylise Lebranchu, y interviendra.

BZH Network saisit l’occasion pour lancer un nouveau sondage sur le thème de l’avenir institutionnel de la Bretagne. Repliés sur nous mêmes et localo-communautaristes ? Ou plutôt urbains, modernistes et confiants dans l’avenir ? Ainsi, les Bretons sont-ils plus ouverts et régionalistes que leurs élus aux pouvoirs locaux fragmentés ? Qu’en pensez vous ? à vous de jouer !

PARTICIPEZ AU SONDAGE

Sondage indépendance

Sondage indépendance

 

Interview Stéphane Péan, Ouest-France, Janvier 2013

Interview Stéphane Péan, Ouest-France, Janvier 2013

Quelle décentralisation, pour quelle Bretagne ?

Mardi 29 Janvier 2013, Paris

INSCRIPTION OBLIGATOIRE

Mardi 29 janvier les élus et les responsables économiques de la Bretagne viendront échanger  sur leur position pour la régionalisation et la décentralisation lors du Colloque organisé par Paris Breton avec le soutien d’autres associations de la région parisienne. Association des cadres bretons, Bretons de sciences-Po et Club de Bretagne.

Accueil des participants  à partir de 17h30

Ouverture du colloque 18h

18h10 Première table ronde Compétences 
Animateur Didier Gourin journaliste à Ouest France
Isabelle Le Callennec députée d’Ille et vilaine
Thierry Burlot Vice-Président Conseil régional de Bretagne
Claudy Le Breton Président du Conseil Général des Côtes d’Armor, président de l’ADF
Bernard Poignant Maire de Quimper Conseiller à la présidence de la République
Alain Even Président du CESER Bretagne

19 h Témoin  Thierry Cadart, membre du bureau national  de la CFDT en charge des dossiers modernisation de l’action publique et décentralisation

19h10 Intervention de Marylise Lebranchu ministre de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et de la décentralisation

19h 45 Deuxième table ronde Financements et action économique
Animateur François Lebrun journaliste économique
Bernadette Malgorn  Conseillère régionale, Présidente de Droite et Centre de Bretagne
Conseiller régional président de la commission des finances (Gaelle Nique ou Jean Michel Ferrand député, conseiller régional)
Chambre régionale des métiers et de l’artisanat
Chambre de commerce et d’industrie

20 h15 Troisième table ronde Territoires  démocratie locale
Animateur Pierre Yves Le Priol journaliste à la Croix
Marie-Martine Lips Présidente du CRESS Bretagne
Paul Molac Député du Morbihan
Représentant(e) de produit en Bretagne
Président(e) du conseil culturel de Bretagne

21h fin du colloque

NON PARTICIPATION DE BZH NETWORK AUX 50 ANS DE L’ACB

RAISON: ABSENCE TOTALE DE SUIVI DU PARTENAIRE

ACB50ans

Des membres du réseau social breton BZH Network interviendront en visioconférence à partir de plusieurs métropoles mondiales lors des 50 ans de l’Association des Cadres Bretons (ACB) qui se dérouleront le 23 janvier sur le Tara (Paris).

Des synergies entre la structure ACB et le réseau BZH Network sont susceptibles de se mettre en place et tout particulièrement avec la composante internationale. L’ACB souhaite internationaliser son réseau et offrir de nouvelles opportunités à ses adhérents.
Les membres de BZH Network sont à ce titre invités à participer à cet événement en bénéficiant d’un tarif préférentiel (inscription via le lien ci-dessous).

TARIF PREFERENTIEL POUR LES MEMBRES DE BZH NETWORK

Pour en savoir plus: ACB_50ans


Design et confort made in Breizh dans les salons de coiffure

Rodolphe Bourdet a créé en 2011 Breiz’Hair Concept, société qui conçoit et commercialise du mobilier pour salons de coiffure. Pour sa  fabrication, il a choisi la Bretagne. 

Rodolphe Bourdet fait fabriquer la structure de ses bacs de lavage à l'entreprise adaptée de l'association des paralysés de France de Ploeren (Morbihan).Rodolphe Bourdet fait fabriquer la structure de ses bacs de lavage à l’entreprise adaptée de l’association des paralysés de France de Ploeren (Morbihan).

Quand Rodolphe Bourdet se jette dans le grand bain en 2011, il possède déjà une bonne bouée de sauvetage. Il travaille depuis quatorze ans dans la commercialisation de mobilier pour salons de coiffure. Il connaît bien le marché et surtout les attentes des clients. Du design mais aussi du confort de travail. C’est sur ce dernier aspect qu’il tire son épingle du jeu en proposant, et c’est une grande première, des bacs de lavage réglables en hauteur.

« Les coiffeurs sont sujets aux troubles musculo-squelettiques (TMS). Avec notamment des problèmes de lombaires et d’épaules », détaille Rodolphe Bourdet. En modulant la hauteur complète des bacs grâce à une pompe hydraulique (le principe a été breveté), plus besoin de se pencher exagérément en avant. La cuvette coulisse également pour s’adapter au mieux à la taille des clients.

Un mobilier « bénéfique »

« Cest bénéfique pour tout le monde. Pour le professionnel bien sûr. Pour le client car, comme le coiffeur ne souffre pas, il peut passer plus de temps au lavage et au massage du cuir chevelu. Et enfin pour léconomie puisque cela engendre moins de frais de santé », s’enthousiasme l’entrepreneur. Un bénéfice reconnu par les Caisses d’assurance retraite et de santé de Loire-Atlantique et de Bretagne qui octroient une aide financière de 50 % du prix d’achat aux salons qui s’équipent de ses bacs de lavage.

L’entreprise ne se compose pour le moment que de son directeur. Rodolphe Bourdet externalise toutes les étapes de fabrication dans un rayon de 100 km autour de son siège social à Muzillac (Morbihan). « Au départ, je visais la Chine. Mes contacts avec le réseau des expatriés bretons Bzh Network et avec VIPE mont ouvert dautres portes. »

Un savoir-faire local

Pas la peine d’aller chercher à l’étranger un savoir-faire qui existe dans sa région natale. Il travaille donc avec sept sociétés bretonnes, de sellerie, chromage ou brossage. Et surtout avec l’entreprise adaptée APF (association des paralysés de France) de Ploeren, où est réalisée toute la ferronnerie. C’est aidé de leur ingénieur qu’il a conçu les fauteuils et bacs commercialisés depuis mai 2012.

Une dizaine de salons de coiffure sont aujourd’hui équipés de son mobilier dont trois avec des bacs réglables. À peine lancé, Rodolphe Bourdet a d’autres idées : un bac réglable électrique, une cuvette produite localement (elle est pour le moment importée d’Italie) et une exportation des produits en Europe.

Il rêve aussi de porter l’étiquette « marque de Bretagne », pour « renforcer encore mon appartenance à la région. »

Léa MARQUIS.
Source: Ouest-France Entreprises

« Page précédentePage suivante »