Posts Tagged ‘Bretagne’

speanOFInterview sur BZH Network dans le magazine économique Ecoréseau : « Du folklore aux affaires ». Les concepts d’intelligence collective et de démarche collaborative développés depuis le milieu des années 2000 sur le thème de la diaspora bretonne commencent tout juste à être reconnus par les institutions publiques.  L’année prochaine BZH Network fêtera ses 10 ans (2005-2015).  Allons nous enfin mettre en place en Bretagne un réseau social économique de type « Global Scot » ? Allons y en 2015 !

Article dans Ecoréseau

Article dans Ecoréseau

triyannreunificationBZH Network a soutenu la création du collectif d’artistes pour la réunification de la Bretagne. Une idée portée par Jean-Louis Jossic, membre du célèbre groupe Tri Yann, et mise en oeuvre par Claudie Poirier, l’animatrice de la Fête de la Bretagne (La Mutinerie).
Contacté, le réseau BZH Network a participé par la suite à la promotion de ce collectif sur les réseaux sociaux du web avec le succès que l’on sait.
Jean-Louis Jossic (Tri Yann), Claudie Poirier (La Mutinerie) et Stéphane Péan (BZH Network) s’étaient rencontrés lors de la dernière grande manifestation pour la réunification de la Bretagne qui avait réuni à Nantes le 19 avril 2014 près de 10000 personnes (voir photo ci-contre).

Ouest-France (4 Juin 2014): 300 créateurs ont rejoint Jean-Louis Jossic (Tri Yann) et les pointures de la scène bretonne

L’événement Facebook a été lancé fin mai, par des artistes bretons comme le Nantais Jean-Louis Jossic, chanteur du groupe Tri Yann, et des pointures de la scène bretonne comme Alan Stivell, Gilles Servat, Dan Ar Bras, Didier Squiban, Nolwenn Korbell, etc.

Créé dans l’urgence, à quelques jours de l’annonce du projet Hollande pour les régions, le collectif a lancé un appel à tous les créateurs favorables à la réunification de la Bretagne. L’appel a été relayé sur les réseaux sociaux avec la complicité de Claudie Poirier (fête de la Bretagne) et de BZH Network. L’opération est maintenant terminée.

« En quatre jours, le collectif a rassemblé plus de 300 signatures », annonce Jean-Louis Jossic, qui ne sait pas si ce collectif, créé pour l’appel, sera pérennisé afin de mener d’autres actions.

Source: Ouest-France, 4 Juin 2014

Un collectif d’artistes bretons porté par Tri Yann exprime son soutien inconditionnel à un redécoupage territorial incluant la Loire-Atlantique à la Bretagne.


30 mai 2014 – 12h45- Tant d’années de lutte argumentée pour la réunification de la Bretagne, tant de sondages confirmant que les habitants de Loire-Atlantique la veulent à 65%, tant de vœux de municipalités et des élus de la région administrative bretonne, tant de manifestations populaires à Nantes, tant de densification des rapports politiques, économiques et culturels développés entre les métropoles de Nantes et Rennes…

 Et voilà que l’Histoire s’accélère avec le projet de réforme territoriale et la compréhension que la France ne peut plus tenir son rang en Europe avec le millefeuille qu’elle traîne.

 Nous, Bretons avons cette chance (que n’ont que peu de régions) de préexister, affirmant un projet réaliste et de poids, et mettant fin positivement à la création artificielle des Pays de Loire, en permettant la construction d’une véritable Normandie, d’une vraie région Val de Loire et d’une région Poitou-Charentes cohérente ; toutes réunions d’un poids équivalent aux grandes régions européennes, tenant enfin compte des réels rapports humains, d’un même sentiment d’appartenance à un même groupe, condition sine qua non à un développement volontaire et efficace, au-delà des constructions administratives imposées et artificielles dont l’échec a fini par éclater au grand jour.

Panique à bord ! Les élus régionaux des Pays de Loire, de droite comme de gauche, aujourd’hui en plein discrédit, tentent de sauver leurs sièges et leurs indemnités dans les plus fous délires et le plus bâclé des bricolages, prônant une bidouille de Brest au Mans, voire de Quimper à Saintes avec la bénédiction de Sainte Ségolène, comme un magicien sort un lapin de son chapeau.

Depuis plus de trente ans, les femmes et les hommes de culture, les entrepreneurs, les élus de Bretagne se sont compris et rejoints pour bâtir ensemble le bel avenir que tentent d’empêcher par ambition personnelle quelques élus ligériens aux abois, et contre la volonté dite et redite de leurs concitoyens.

Nous TRI YANN, Nantais, sommes depuis toujours dans le mouvement collectif breton, avec les autres musiciens et artistes engagés dans la créativité bretonne que tant en France nous envient, porteurs d’une image positive et décomplexée qui contribue à l’attractivité bretonne.

Qu’enfin Brest, Nantes et Rennes et nos autres villes soient légitimées à multiplier les synergies jusqu’à présent créées à l’arrache, et transforment l’essai marqué de notre ouverture au monde !

Avec Alan Stivell, Nolwenn Korbell, Mariannig Larc’hantec, Dan ar Braz, Etienne Grandjean, Sylvain Barou, Alan Simon, Louis Capart, Yvon Etienne, Yves Ribis, Gilles Servat, Soig Sibéril, Roland Brou, Brieg Guerveno, Pat O May, les Frères Guichen, Thierry Moreau, Jean-Louis Le Vallégant, Jari-Jean-Claude Crystal, Gweltaz Ar Fur, Daonet, Taran Celt, Gweltaz Adeux, Karine Luçon et Bertrand Luçon-Avalon Celtic Dances, Christian Anneix, Frédérik Bouley, Clarisse Lavanant co-signataires de ce communiqué, nous appelons tous les artistes de Bretagne, mais aussi tous nos compatriotes, toutes les forces actives de nos cinq départements, à s’exprimer avec plus de force que jamais pour la renaissance de notre vraie Région, qui sera plus dynamique que jamais de par ses retrouvailles.

Et qu’on le fasse maintenant.

Car quels que soient les freins et comme le disait Victor Hugo : « On n’arrête pas une idée en marche… ».

 

Cet Appel initié par Claudie Poirier/La Mutinerie sera relayé sur les réseaux grâce au concours actif de BZH Network.

 

Dossier spécial « Nouveaux réseaux d’influence », avec une partie entièrement dédiée aux réseaux bretons.

BZH Network est bien le réseau social qui connecte les Bretons avec le monde.
Cette légitimité a été gagnée depuis 2005 grâce à un lourd travail d’animation sur le web et dans les pays au niveau local avec l’organisation de la Fête de la Bretagne.

20140302-163922.jpg

20140302-163934.jpg

20140302-163943.jpg

REFLEXIONS SUR L’AVENIR DE LA BRETAGNE
ET DE SON ORGANISATION INSTITUTIONNELLE

Alors que 18% des Bretons dans les 5 départements (53% des jeunes) se disent favorables à l’indépendance de la Bretagne (sondage Bretons Magazine, Février 2013) et que Ouest-France lance une large enquête sur la Bretagne (interview), la France est en train de repenser son organisation institutionnelle et l’avenir des collectivités territoriales … 

Dans ce contexte, l’association « Paris Breton » organise une rencontre à Paris le mardi 29 janvier 2013 à laquelle nous vous convions : « Quelle décentralisation, pour quelle Bretagne ? ». La Ministre en charge de la Réforme de l’Etat et de la Décentralisation, la Bretonne Marylise Lebranchu, y interviendra.

BZH Network saisit l’occasion pour lancer un nouveau sondage sur le thème de l’avenir institutionnel de la Bretagne. Repliés sur nous mêmes et localo-communautaristes ? Ou plutôt urbains, modernistes et confiants dans l’avenir ? Ainsi, les Bretons sont-ils plus ouverts et régionalistes que leurs élus aux pouvoirs locaux fragmentés ? Qu’en pensez vous ? à vous de jouer !

PARTICIPEZ AU SONDAGE

Sondage indépendance

Sondage indépendance

 

Interview Stéphane Péan, Ouest-France, Janvier 2013

Interview Stéphane Péan, Ouest-France, Janvier 2013

Faut-il considérer le web comme un territoire virtuel ? Pour les collectivités  ce réflexe semble de mise. Et tout comme les politiques publiques visent le plus souvent à aménager leur territoire, ces collectivités pensent faire de même sur Internet. Beaucoup investissent  encore majoritairement dans des projets d’infrastructures physiques (fibres optiques, zones blanches, etc), partie prioritaire de leur plan « Économie numérique ».

Maintenant, si nous abordons le web davantage comme un espace sociopolitique, on observe d’intéressantes innovations. Ces usages, car c’est de cela qu’il s’agit, se construisent à l’intérieur de collectifs web. Dans le cas de la Bretagne, ces collectifs font vivre, développent et construisent une présence bretonne sur Internet. Cette Bretagne, qui n’est alors plus définie par des repères ou par des limites géographiques, devient, avec BZH Network, l’agglomération de valeurs humaines, d’activités citoyennes et professionnelles. Lire la suite »